Press

Who needs a meteor shower? This unique musical collaboration is like sonic shooting stars

Amir Amiri and Jean Félix Mailloux’s music seamlessly connects their extremely different world.

(CBC Arts)

The Perseids are a meteor shower that dazzles the summer sky — and Perséides is a music ensemble invoking the same feelings in us.

For santur player Amir Amiri and contrabassist Jean Félix Mailloux, the diversity of their musical backgrounds has led to a distinct sound combining traditional Persian music with classical jazz.

Amir Amiri and Jean Félix Mailloux’s unique collaboration defies genre conventions. 

Amir Amiri was born and raised in Tehran, Iran and spent much of his youth learning the santur. The instrument is a hammered dulcimer that originated in Persia around 500 BC; it consists of 72 strings that are played with two oval-shaped mallets called mezrabs. Since his arrival in Canada in 1996, he has established himself as a virtuoso of Persian classical music.

Jean Félix Mailloux is a Montreal-based contrabassist who has produced, composed and arranged for film, theatre and dance. His 2011 album Lieux imaginés won an OPUS Prize for Best Record: World Music. He is also the leader of Jean Félix Mailloux Trio and a regular studio musician for film score composer Robert M. Lepage.

(CBC Arts)

The pair began their collaboration two years ago. When they first met, the instant spark led them to record their first album. Instead of focusing on genre conventions, they make music that connects their extremely different worlds — and they do it seamlessly through improvisation. Hence, the ensemble name Perséides that fits them oh so well. In Amir’s own words: “It’s a good metaphor for this moment: now we see it, now we don’t — like stars are also improvising as they are dying.”

We caught a glimpse of this unique performance and their amazing onstage chemistry when they performed at the Aga Khan Museum in Toronto. The performance was a great reminder of how music has absolutely no boundaries. So while you patiently wait for the next Perseid shower, listen to this duo’s music to tide you over.

See the original article here!

————————————————–

Entrevue CJSO 26 mars 2018

Jean Félix Mailloux //Perséides 11 avril

26 mars 2018 | Par Équipe CJSO

Dans le cadre des P’tits dimanches ensoleillés , Jean Félix Mailloux et son complice  Amir Amiri  qui forment le duo ‘Perséides”  nous invitent à leur concert le dimanche 8 avril à 11 heures à la salle Georges -Codling  , belle invitation d’Azimut diffusion!!.

Pour écouter l’entrevue :

http://www.cjso.ca/jean-felix-mailloux-perseides-11-avril/

————————————————————–

ICI musique, 08 déc. 2017

Perséides: Magnifique Perse neige

Genres JAZZ MUSIQUE DU MONDE

Par  Frédéric Cardin

Le contrebassiste Jean-Félix Mailloux est un génial touche-à-tout. Avec l’Irano-montréalais Amir Amiri, joueur de santour, il a créé le duo Perséides et sorti l’album Fleur persane, un voyage à travers le temps et les genres musicaux.

Fleur persane est un album envoûtant. Sans tomber dans le pastiche exotique, Mailloux et Amiri construisent un dialogue fécond, fait de sonorités disparates, mais complémentaires (la rondeur bien moelleuse de la contrebasse ainsi que les sonorités étincelantes du santour, un instrument oriental sur les cordes duquel on frappe avec des maillets se révèlent être des compagnes parfaites). La Perse millénaire est venue s’épanouir dans la douce neige montréalaise.

Les couleurs créées par Amiri évoquent immédiatement à nos oreilles occidentales un Orient intemporel et d’une étrangeté profondément séduisante. Il faut savoir que les racines de la chaleureuse musique de la Perse (l’Iran actuel) remontent au premier millénaire avant notre ère.

Cela dit, on ne se retrouve pas dans une atmosphère strictement planante. La plupart des pièces s’animent avec des rythmes dansants bien sentis.

Le jeu d’Amiri, un musicien qui a étudié avec entre autres Ravi Shankar et Nusrat Fateh Ali Khan, semble être de très haut niveau. Je ne suis pas un fin connaisseur, mais j’aime beaucoup ce que j’entends en matière de technique et de musicalité.

Les improvisations de Mailloux, elles, oscillent, stylistiquement parlant, entre le jazz et les techniques traditionnelles persanes.

La violoniste Marie Neige Lavigne vient ornementer l’ensemble dans quelques pièces avec des élans lyriques à saveurs gitanes.

—————————————————–

Le Devoir, 13 octobre 2017

VITRINE MUSIQUE

Fleur persane, Perséides (avec Jean-Félix Mailloux et Amir Amiri)

13 octobre 2017 |Yves BernardMusique

Ce duo montréalais rassemble deux têtes chercheuses : le contrebassiste Jean-Félix Mailloux, que l’on connaît avec Bomata, Cordâme ou Solawa, et le joueur de santour persan Amir Amiri, qui multiplie les projets en intégrant le jazz et les musiques classiques occidentales et indiennes. La démarche très ouverte du premier n’est pas sans rappeler la vision d’un Renaud Garcia-Fons, alors que celle du deuxième fait plonger dans un univers de raffinement, de délicatesse et de douceurs aériennes. Le santour, un instrument de la famille des cithares sur table, est cristallin et les notes qui s’en dégagent ici sont souvent aérées, alors que la pulsion contrebasse ramène sur terre, mais peut également s’élever autant que le santour. Dans cinq pièces, Marie Neige Lavigne adoucit, survole et improvise au violon, s’adaptant à un voyage qui lorgne aussi le jazz, les formes libres et quelques chevauchées évoquant les Roms. Ça clique !

Écoutez La Danse

Fleur persane

★★★★

Perséides (avec Jean-Félix Mailloux et Amir Amiri), Malasartes

 ————————————

VOIR, 1er nov. 2017

GUIDE ALBUMS

PERSÉIDES
FLEUR PERSANE

Malasartes musique / Dame, 2017

Voir

3,5/5 Réjean Beaucage 1 novembre 2017

Perséides, c’est un duo formé du contrebassiste Jean Félix Mailloux et du joueur de santour Amir Amiri, auxquels se joint sur quelques titres la violoniste Marie Neige Lavigne, complice de Mailloux au sein de son ensemble Cordâme. Les sonorités du santour (un instrument à cordes frappées, comme un petit cymbalum) sont bien en avant, comme les inflexions si caractéristiques de la musique persane, qui inspire tout le programme, mais l’ensemble demeure d’une étonnante variété. L’apport du contrebassiste, avec ses teintes jazzées, fusionne admirablement avec les mélodies rythmées du santour, et lorsque le violon se met de la partie, la palette de textures des cordes est garnie à souhait. Une belle proposition, éclectique et accessible à la fois.


L’express de Toronto, 30 octobre 2017.

Une pluie d’étoiles filantes musicales

Au Musée de l’Aga Khan samedi

Amir Amiri et son dulcimer, Jean Félix Mailloux et sa contrebasse.

Laurie Humbert
30 octobre 2017 à 9h00

Facebook Twitter Courriel

Pour leur première au Musée de l’Aga Khan de Toronto ce samedi 4 novembre à 20h, Jean Félix Mailloux et Amir Amiri, qui forment le nouveau duo Perséides, sont «pas mal excités».

Le premier est un contrebassiste, producteur et compositeur québécois, au répertoire jazz et classique occidental. En 2013, il a remporté le prix OPUS dans la catégorie «Musique du Monde» pour son album Lieux Imaginés.

Le second est un musicien iranien, joueur de dulcimer à martelets, un instrument à cordes perse, et vit au Canada depuis 1996.

Un dulcimer à martelets

Jean Félix et Amir se sont rencontrés il y a seulement un an, et ont créé leur duo Perséides dans la foulée.

«Les Perséides sont une pluie d’étoiles filantes. C’est un nom poétique, et qui symbolise le caractère éphémère de notre musique, qui s’inscrit dans l’instant présent, mais aussi sa brillance», explique Jean Félix Mailloux en entrevue à L’Express.

Brillant, éphémère, leur répertoire est une fusion entre leurs deux bagages musicaux. «C’est la rencontre de deux personnalités musicales; le mélange des styles m’a toujours attiré et inspiré», nous confie Jean Félix.

Fleur Persane, leur premier album, laisse apercevoir une partie de leur répertoire, mais il faudra se rendre au Musée de l’Aga Khan pour pouvoir écouter un large pan de leur travail commun.

«Notre concert Fleur Persane porte le même nom que notre album, car nous y jouerons son contenu, mais il y aura aussi des nouveautés créées après la sortie de l’album. On jouera également des créations improvisées en direct!»

Amir Amiri et Jean Félix Mailloux

Partager cet article

Facebook Twitter Courriel

Laurie Humbert